Girltalk

La p’tite histoire émotive de L’Espace Urbain

Hé oui, déjà 2 ans, wow, ça m’impressionne encore. Il y a 2 ans déjà que je choisissais de mettre en ligne un blog qui aurait mes valeurs, mon ton et où je pourrais y écrire absolument tout ce qui me passait par la tête. 2 ans déjà du moment où je me suis dit, là, c’est vrai, c’est pour de bon, tu te lances à temps plein dans la rédaction de ce magazine en ligne, tu mets le paquet.

Et on est rendu là aujourd’hui, et même si j’avais de grandes intentions au début, j’avais des doutes, comme n’importe qui qui démarre un grand projet. Mais L’Espace Urbain, ouf, quel beau projet qui me rend heureuse! 

J’ai commencé la première année seule à écrire, ça me faisait du bien, j’adorais ça. Mais comme le but était de devenir une référence sur le web à propos des sorties et des trucs beauté, je savais que le blog allait devoir évoluer. En octobre 2017 est né la version 2.0 (celle qui est toujours en ligne présentement d’ailleurs!) pour offrir un style beaucoup plus épuré, à mon image et professionnel. 

On a accueilli des collaborateurs afin d’augmenter le nombre d’articles mis en ligne et aujourd’hui on est presque une quinzaine à partager nos passions sur L’Espace Urbain. Ça me fait toujours chaud au coeur de savoir que j’ai une belle équipe avec moi là-dedans.

Tsé que tout ça a commencé parce qu’il y a presque 20 ans (outch!) j’avais une immense collection de magazines et mon rêve était d’écrire pour l’un de ces grands magazines. Je savais que j’étais fait pour la rédaction, je suis né avec ça dans le sang, ça toujours été hyper naturel pour moi d’écrire, imagine quand le sujet me passionne. Adolescente, j’ai ensuite été dans la vague Skyblog pour ensuite créer un Blogspot et tranquillement migrer vers Instagram en 2012. 

Les plateformes, je les ai pas mal toutes essayées, j’ai passé des heures à créer moi-même le template de mes blogs, j’ai tout appris toute seule de A à Z dans ce métier. Jusqu’à ce que je me dise, c’est bon, j’ai l’expérience que je voulais avoir pour lancer LA plateforme qui deviendra grande et qui se démarquera. Le 21 novembre 2016, je faisais un live pour annoncer mon retour avec le lancement de L’Espace Urbain, une soirée dont je me rappelle encore et c’est à ce moment que j’ai senti que les choses allaient changer, pour le mieux.

J’aimerais dire à la p’tite Vale de 8 ans, que même si ton rêve d’écrire pour un grand magazine ne s’est pas réalisé, t’as fait encore mieux, tu as fondé ton propre magazine en ligne. Tu as mis en ligne une plateforme où tu es libre d’écrire ce qui te plait, où tu as le choix de le rendre visuellement à ton image, où tu peux t’entourer de l’équipe qui te plait. Y’a franchement rien de plus valorisant que cet accomplissement.

Bonne fête L’Espace Urbain!

Je suis le cliché de la fille épicurienne dans la vingtaine qui aime le vin & la crème glacée et qui met tout ça sur Instagram (@valefillion). J'ai aussi pleins d'autres belles qualités, comme te faire connaitre les plus beaux coins de Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *