Style de vie

Survivre à la fin de d’une série télévisée !

C’est comme une rupture, un deuil à faire. C’est fini ! On lève les yeux de notre écran l’air un peu bête, et on se demande : que vais-je bien pouvoir faire de ma vie ?

Au début on ne réalise pas que c’est fini, que l’on ne verra plus nos personnages préférés, qu’on évoluera plus avec eux dans leurs peines, leurs joies, leurs tourments.

Cela fait des semaines, des mois, voire des années que vous viviez avec eux, vous aviez l’impression d’y être, le sentiment de vivre dans cette petite ville de Stars Hollow, d’être médecin, d’avoir une bande d’amis tous plus déjantés les uns que les autres.

C’est comme un vide, la vie perd de son sens, on n’essaie de se raccrocher à l’illusion que ce n’est pas fini, que tout va recommencer. C’est un sentiment relevant à la fois de la désintoxication et du chagrin d’amour. Quelque chose à mi-chemin entre arrêter de fumer et se faire plaquer.

Le néant total, abyssal, d’une seconde à l’autre le dernier épisode de notre série va se terminer, et il n’y aura plus rien. On va pleurer, marcher en long et en large pour comprendre comment notre vie a pu en arriver là, appeler nos amis pour en parler, refuser toutes les suggestions d’autres séries.

Puis petit à petit on va accepter la fin, on va se détacher de ces personnages, de leur vie tant enviée et rêvée, on va réaliser que tout cela n’était pas réel, que beaucoup de choses étaient tirées par les cheveux.

Alors voilà les 5 étapes du deuil par lesquels tu vas devoir passer pour t’en sortir :

1/ La dévastation : un choc immense, un retour à la réalité brutal. Une grande claque reçue en pleine face.

2/ La nostalgie : on ne veut pas couper complètement, alors on erre sans but sur internet, sur les blogues, et tous les sites qui peuvent parler de notre série. On espère y voir l’allusion à une prochaine saison inattendue …

3/ L’acceptation : et oui c’est bel et bien fini. Pas de retour en arrière, pas de nouvelles saisons.

4/ Le sevrage : on sort un peu, on reprend petit à petit goût à la vie. On évite Netflix pendant un temps. On recommence à vivre et à voir le bout du tunnel.

5/ La découverte d’une nouvelle série : et là tout recommence, on découvre ce nouveau petit bijou, la série qui va nous faire oublier notre peine. On se replonge sous la couette avec notre tasse de chocolat chaud et on dévore les épisodes, en se disant que dans le fond cette nouvelle série est bien meilleure que la précédente.

À bien y réfléchir, c’est un peu comme se faire larguer puis tout recommencer !

Alexandra, française de naissance, devenue expatriée à Montréal depuis 3 ans et désormais attachée au Québec à jamais ! J'aime le Nutella, le rosé, les sushis, les livres, la télé-réalité (oui je sais ...), les films d'amour, les musiques tristes qui font pleurer (même si t'as pas le goût de pleurer), les randonnées, le shopping, me plaindre ... ... Et les apéros, mes amis, sortir, le soleil, les apéros et le soleil en terrasse, les nouveaux restos, écrire sur tout et n'importe quoi, et surtout mon chat Lola. Voilà c'est moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *