Girltalk

Te laisser partir !

« Parfois, c’est ça aussi, l’amour : laisser partir ceux qu’on aime. » Joseph O’Connor

Le jour où je t’ai rencontré ça a été une grande bouffé d’oxygène, une rencontre qui arrivait au bon moment, quand j’en avais besoin.

Ça été plus que ça, cela a été la découverte qu’il existait de belles personnes encore, capables de comprendre les peurs et les angoisses de l’autre, capables de ne pas juger et de soutenir l’autre.

Malheureusement tu n’étais pas disponible lorsque je t’ai rencontré. Fraîchement séparé d’une relation de 10 ans, complètement perdu dans tes sentiments et ta perception de l’amour, je n’avais aucune chance de pouvoir franchir les barrières érigées entre nous.

Et pourtant cela a tenu un an, un an où tu as essayé, essayé d’être avec moi, essayé de me rassurer, essayé de croire encore en l’amour. Mais tu ne pouvais pas, tu n’étais pas prêt, tu ne pouvais pas accueillir mon amour et me le rendre.

C’est ça le mauvais timing, on rencontre les bonnes personnes au mauvais moment, et peu importe à quel point on veut que ça marche, peu importe à quel point la connexion est grande, à ce moment-là de nos vies, il n’y a pas de solution, pas de magie, il y a juste un mauvais timing.

Il y a ceux qui vous diront « les gens qu’on rencontre au mauvais moment ne sont en fait que les mauvaises personnes » ou « tu ne rencontreras jamais la bonne personne au mauvais moment parce que les bonnes personnes sont intemporelles », moi je n’y crois pas et la réalité est tout autre.

Il faut accepter d’être quitté et lâcher la main de ceux qui choisissent consciemment de nous abandonner. Parfois, les gens doivent réfléchir pour nous revenir grandis et parfois, on n’est simplement pas fait pour s’aimer je crois. Du moins, pas tout de suite, pas comme ça.

Dans certains cas, on se retrouve, dans d’autres, on se perd pour de bon, mais au final je crois que de savoir se quitter au bon moment est un art auquel nous devrions tous nous consacrer pour vivre des relations satisfaisantes, réciproques et nourrissantes.

Alors je te laisse partir !

Alexandra, française de naissance, devenue expatriée à Montréal depuis 3 ans et désormais attachée au Québec à jamais ! J'aime le Nutella, le rosé, les sushis, les livres, la télé-réalité (oui je sais ...), les films d'amour, les musiques tristes qui font pleurer (même si t'as pas le goût de pleurer), les randonnées, le shopping, me plaindre ... ... Et les apéros, mes amis, sortir, le soleil, les apéros et le soleil en terrasse, les nouveaux restos, écrire sur tout et n'importe quoi, et surtout mon chat Lola. Voilà c'est moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *