Girltalk

Le jour où j’ai compris qu’on n’est jamais vraiment seul

C’est assise dans un café un brin huppé que je sirote mon chai latté à 5$. Je laisse virevolter les mots sur mon papier froissé, puis je lève la tête et tu me souris. Je te le rends. Tu poursuis ta course effrénée, laissant ton grand manteau noir tournoyer dans le froid de toutes les saisons, sauf de l’été. T’as l’air pressé.

Pendant un instant, je me sens toute petite; comme une fourmi entre ces buildings animés et ces passants aux histoires singulières, mais trop nombreuses pour être racontées. Je repense à ton sourire réconfortant. Il signifiait possiblement : « Hey, c’est cool qu’on soit sur la même planète. » Je n’aurai évidemment pas eu l’occasion de savoir comment tu prends ton café (2 laits/2 sucres?) ou quelle est ta couleur préférée. Je m’en fous un peu, je l’avoue.

Dans cette marée d’inconnus, de relations et de cassures impromptues, on se retrouve fréquemment seul face à nous-mêmes. Pourtant, on partage cette solitude. Parce qu’on est tous pressé, comme tu l’étais. Peut-être aussi parce qu’on est stressé, exigeant ou épuisé d’être déçu. Fort probablement parce qu’on a suffisamment d’ennuis pour devoir se préoccuper de ceux des autres en prime. As-tu les mêmes que moi? J’aurais aimé te le demander. Ça m’importe plus que ton café, je l’avoue.

J’aurais également eu envie de te dire merci. Merci d’exister sur la même planète que moi. Merci d’avoir pris le temps de m’offrir un peu de chaleur humaine, alors que les obligations attendaient impatiemment ta venue.

C’est assise dans un café un brin huppé que j’ai compris qu’on n’est jamais vraiment seul. Il suffit de lever les yeux, once in a while. Souris à quelqu’un aujourd’hui. Demain. Tous les jours.

Je me laisse inspirer par les humains qui croisent ma route et les expériences qui me servent de références. Des fois, ça donne des petits textes cutes. Je prends plaisir à vous les partager, un matcha à la main et la caboche pleine de rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *