Menu
Style de vie / Technologie

5 podcasts de true crime québécois à découvrir au plus vite!

Les podcasts sont très populaires ces temps-ci et je comprends pourquoi. On peut les écouter à peu près n’importe quand et n’importe où, en prenant une marche, en faisant du ménage, en voiture, avant de dormir, name it! Ce qui est également populaire ces temps-ci, c’est le true crime. Ce n’est donc pas surprenant qu’il y ait une panoplie de podcasts qui racontent des histoires criminelles réelles. Je te dresse un top 5, mais il n’y a pas d’ordre particulier, ils sont tous très bons!

Distorsion

Crédit : Distorsion

Je commence mon top 5 avec une valeur sûre, le podcast Distorsion, animé par Sébastien Lévesque et Émile Gauthier. Ce sont deux passionnés d’histoires étranges de l’ère numérique, catfish, dark web, creepy pastas, etc. Certains épisodes portent sur des crimes et les gars racontent l’histoire tout en analysant les traces numériques. Ils ont sans contredit des talents pour la narration et ce n’est pas pour rien qu’ils ont sorti un livre chez les Éditions de l’Homme et une émission de télévision diffusée sur Moi et cie.

Synthèses

Crédit : Transistor Média

La première saison de Synthèses est produite par Julien Morissette et relate le cas de Valérie Leblanc. Cette dernière est une étudiante de 18 ans dont le cadavre a été retrouvé mutilé et brûlé, dans le boisé derrière le Cégep de l’Outaouais, en 2011. Synthèses tente de faire de la lumière sur cette histoire et mène diverses entrevues avec des proches de la victime et des témoins importants. C’est vraiment un podcast qui va t’accrocher et te donner envie d’écouter tous les épisodes en une seule fois! La saison 2, qui porte sur le cas de Louise Chaput est également très captivante, à découvrir.

Ma version des faits

Crédit : Radio-Canada

Ce podcast est présenté par la journaliste Isabelle Richer, qui a couvert bon nombre de procès au Québec. Elle nous relate ce qu’elle a observé lors de certains procès, tout en nous expliquant la cause dont il est question et ses particularités juridiques. On peut ainsi en apprendre davantage sur le système de justice québécois et sur des histoires criminelles qui ont marqué la journaliste. La façon dont les épisodes se déploient nous donne vraiment le goût de connaître la suite et peut parfois nous faire lâcher des petits sons de colère, de surprise et de découragement, vous êtes avertis!

Histoires d’Enquête

Crédit : Radio-Canada

La première saison de ce podcast est animée par Isabelle Richer et la seconde par Anne Panasuk. Bien que la première soit excellente, je tiens à souligner que la seconde vaut vraiment la peine d’être écoutée. Elle lève un voile sur un pan sur l’histoire du Québec, celle des peuples autochtones et de ce qu’ils ont subi pendant de longues décennies. C’est dur à écouter, mais tellement nécessaire. Et, oui, malheureusement il y a du true crime dans cette histoire…

L’ombre du doute

Crédit : Radio-Canada

Ce podcast de Stéphane Berthomet, ancien policier, se penche sur deux cas ; celui de Marie-Paule Rochette et celui de Louis-Georges Dupont. La première est disparue du sanatorium Prévost, à Montréal en 1953 et l’enquête se termine sur un gros OH MY GOD! La seconde saison porte sur le policier Louis-Georges Dupont qui a été retrouvé mort dans sa voiture de service, en 1969, à Trois-Rivières. Ce cas nous plonge dans la corruption et la pègre qui régnait dans cette ville, à cette époque.

Voici assez d’heures de podcasts pour t’empêcher de t’ennuyer pour un méchant bout! Un petit bonus, la chaîne YouTube de Victoria Charlton est également remplie d’histoires mystérieuses, qu’elle raconte très bien!

Connais-tu d’autres podcasts de true crime?

Crédit de la photo de couverture : Juja Kan

About Author

Je suis une jeune professionnelle dans le domaine des communications et de la recherche le jour et dompteuse de licornes la nuit. Féministe, cat lover, amoureuse et millennial, sur l'Espace Urbain je te parle de tout ce qui me fait tripper, c'est-à-dire beaucoup trop de choses. Stay tuned!

1 Comment

  • Juliette
    26 octobre 2020 at 22 h 21 min

    J’adore Distorsions et Synthèses, deux belles découvertes pour moi cette année. J’écoute pas mal de podcasts français : d’après tes goûts, tu devrais aimer « Affaires sensibles » (France Inter) ou Brise-Glace (pour le coup, celui-là est suisse!).

    Reply

Leave a Reply