À toi qui ne dort pas la nuit

Tu as beau ne pas dormir encore la nuit mon bébé, sache qu’on t’aime plus que tout. Même si ce n’est pas facile pour papa et maman. Je connais les raisons au fond de moi. Que tu as probablement besoin d’être plus rassuré que les autres bébés. Tu es comme tu es, tout simplement. Tu es sensible. Pourquoi aller à l’encontre de toi-même? Quand tu te réveilles en pleurs, je prends le temps de te chuchoter à l’oreille des mots doux et je te prends dans mes bras pour t’offrir une tonne de câlins et te réconforter. La chaleur que nos corps dégagent t’apaise et te rassure. Pour toi l’arrivée dans ce monde a été tout un choc, tu étais si bien dans mon ventre si douillet et réconfortant. Et je te comprends.

Sache que même si certain soir ton père et moi trouvons cela difficile, on tente du mieux que l’on peut de lâche prise et de s’adapter à ton rythme. Bientôt 1 an et oui on ressent la pression de notre entourage de ne pas être à la hauteur au niveau de ton sommeil, malgré une routine bien établie. Mais ma petite voix me dit qu’on fait tout ce qu’il faut pour y arriver et te brusquer ne serait pas la bonne option pour nous.

Quoi qu’il arrive papa et maman seront toujours là pour toi, pour t’apaiser, te réconforter, te rassurer, te supporter dans les moments les plus difficiles de ta vie et t’aimons plus que tout. Une chose à la fois. Une nuit à la fois.

Collabo Pop-Uphttp://lespaceurbain.com
L'Espace Urbain adore accueillir des rédacteurs le temps d'un article! Si ça t'intéresse de nous partager ton texte, écris-nous à valerie@lespaceurbain.com

À lire ensuite

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here