Bien-être, Girltalk, Style de vie

Avoir trop de rôles à jouer

Des fois, je me sens comme si ma vie était une pièce de théâtre, et il n’y avait que moi comme comédienne pour jouer tous les rôles. Et il y en a quand même beaucoup, des rôles : la fille, la soeur, la petite-fille, la nièce, la cousine, la marraine, l’amie, l’employée, l’étudiante, et d’autres se rajoutent parfois. Est-ce vraiment réaliste d’aspirer à être un modèle d’excellence pour tout ça? Parce que l’affaire, c’est que je ne suis pas juste une figurante: je dois agir, je dois entretenir chacun de ces rôles. 

Si ça t’arrive de te sentir comme moi, tu sais que ce n’est pas facile. Tu sais que des fois, on ne se sent pas à la hauteur de tous les engagements et les responsabilités qui nous pèsent sur les épaules. Satisfaire les attentes de tout le monde, incluant les nôtres, ça peut devenir lourd. Voir ses amis assez souvent et prendre de leurs nouvelles régulièrement, donner son 100% au travail, ne pas donner l’impression à nos parents qu’on les oublie, voir le restant de sa famille plus souvent que seulement aux fêtes, s’adonner à nos loisirs personnels pour se faire plaisir, dormir assez : ça fait beaucoup de choses à se rappeler, ça.

Crédit : Pixabay

Un autre problème : une semaine, ça passe tellement vite! C’est cliché à dire, mais je comprends de plus en plus ceux qui disent qu’il n’y a pas assez d’heures dans une journée. Travailler de jour, se prévoir quelques séances de gym pendant la semaine, avoir quelques activités sociales et…. pouf! Il n’y a plus de temps! 0. Aucun. Toutes les plages horaires sont bookées. Ça peut sonner prétentieux d’avoir l’air si occupée, mais ce n’est pas le cas. Mes semaines ne sont pas chargées de sorties extraordinaires avec des tonnes d’amis, mais bien de quarts de travail, de soupers avec ma famille, de soirées avec quelques amis que je réussis à voir et de moments pour moi, que je dois obligatoirement me réserver, question de santé mentale. Et dans tout ça, il y a tellement de choses que j’oublie de faire ou que j’abandonne, faute de temps. 

Alors, toi, la jeune professionnelle qui se sent mal de ne pas avoir de disponibilités pour quelqu’un qui te le demande, d’avoir eu une moins bonne journée au travail ou encore de prendre une soirée à rien faire parce que tu es trop fatiguée , oui, toi : tu n’es pas seule. Même si tu n’en as pas l’impression, tu gères très bien les choses et tu fais de ton mieux. Mais n’oublie surtout pas de prendre du temps pour toi!

Crédit photo à la une : Pixabay


Étudiante en communications, j'ai les deux pieds dans le milieu culturel depuis bien longtemps. La fille qui écoute toujours de la musique, qui est partante pour aller dans tous les événements et qui trippe sur beaucoup trop de séries? C'est moi! J'ai aussi bien d'autres petites passions, du magasinage jusqu'au café!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *