Menu
Girltalk

BEN OUI ! Je suis au régime.

VIVRE ET LAISSER VIVRE. C’est ma doctrine de vie. Celle que je m’efforce de mettre en pratique tous les jours. Je ne juge pas ce que les autres font de leur vie et je m’attends à ce que les autres ne critiquent pas la mienne.

Alors pourquoi est-ce que j’ai honte de dire que je suis au régime ??
Parce que les gens jugent ! C’est tellement pas 2021 se mettre à la diète.

bette davis judging you GIF

« Ben voyons t’as pas de poids à perdre t’es correcte de même. » Je sais qu’il y a des gens plus gros que moi et qu’il y en a des plus minces. Mais je crois que ce qui est réellement important c’est comment NOUS on se sent. Je ne crois pas que l’on doive se juger par rapport aux autres mais par rapport à soi-même. 

À l’ère du « tous les corps sont beaux » et « apprends à aimer ton corps tel qu’il est », dire que tu es au régime est un sacrilège ! Tu passes pour la méchante qui veut être mince. Toutes les Safia Nolin de ce monde te fusillent du regard. Comprenez-moi bien, je ne juge pas les filles qui se trouvent belles avec leurs bourrelets et leur poil et qui sont bien dans leur peau. Au contraire, je les envie. Je trouve ça génial qu’elles y arrivent. Mais moi je n’y arrive juste pas. Je ne me sens pas moi.

J’ai eu le même poids à plus ou moins 5 livres à peu près toute ma vie. Et depuis peu, pour plusieurs raisons (enfants, anti-dépresseurs, pré-ménopause, laisser-aller) j’ai pris 30 livres. Et malheureusement, je suis peut-être vieux jeu, mais je suis incapable de m’aimer ainsi. Je ne suis juste pas capable de me dire : « Ok c’est toi ça maintenant, c’est ton nouveau corps et tu dois l’aimer comme ça. »

Je me suis toujours posé cette question : « Les gens avec de graves problèmes d’obésité, quel a été leur point de non-retour ? À quel moment se sont-ils dit « Ah pis fuck ! Je suis gros pis c’est toute ! » ». Je pense que la réponse est différente pour chacun. Mais j’ai réalisé dernièrement que j’étais sur le point de me dire ça. Puis je me suis ressaisie et me suis rendu compte que ce serait impossible pour moi de vivre avec ce corps toute ma vie.

Je me suis même dit à un moment : « Une chance qu’on peut pas aller dans le sud cette année, j’aurais honte de me promener en costume de bain. » Tsé quand t’es rendue là c’est le temps que tu te reprennes en main.

Alors BEN OUI, JE SUIS AU RÉGIME !

J’ai entamé un mode de vie Keto (une façon de perdre du poids qui a déjà fait ses preuves avec mon corps et qui fonctionne bien pour moi). Hi lala !! J’entends les donneuses de leçon et les nutritionnistes qui se déchaînent ! « C’est pas bon pour ta santé » ou « Tu devrais plutôt apprendre à aimer ton corps ». Ben tu sais quoi ? Ça se peut que t’aies raison. Mais si, d’occasion, je fais du mal à quelqu’un, ce ne sera qu’à moi, alors MÊLE-TOI DE TES AFFAIRES !  Et aime-le toi ton corps si ça te fait du bien. À 44 ans, j’ai passé l’âge de me faire faire la leçon.

Je sais que mes idées ne seront pas populaires. Et que je vais sûrement me faire lancer des patates (qui ne sont pas keto !!), mais j’assume tout ce que je viens d’écrire. J’imagine que c’est l’un des avantages de vieillir… s’assumer. Et surtout svp les filles, si vous ne retenez qu’une seule chose de ce que je viens d’écrire que ce soit la suivante : laissez les autres vivre leur vie comme ils l’entendent. VIVRE ET LAISSER VIVRE !!

About Author

Pur produit génération X ! J’ai grandi avec les icônes des années 80, traversé mon adolescence sans réseaux sociaux, obtenu un diplôme universitaire sans Google et vécu mes folies de jeunesse à une époque où personne n’avait de caméra dans sa poche (Dieu merci !). Maman de deux ados et gestionnaire, je survis en achetant beaucoup trop de sacoches et en buvant du vin. Je suis également dingue de petits pots qui chouchoutent notre peau, de mode, de douceurs sucrées, de moto, de voyages et de Jason Momoa …

No Comments

    Leave a Reply