Menu
Girltalk

Ce vide qui t’habite

Je sais. Généralement ce qui est vide vient souvent avec de la légèreté. Mais entre toi pis moi, tu trouves pas ça lourd en maudit de ressentir un vide dans ta vie? On le ressent tous à un moment ou à un autre, il part et il revient mais jamais pour faire du bien, comme un mauvais ami.

T’sais ce sentiment quand dans ta vie tu as tout ce dont tu as besoin, un toit charmant, un travail décent et de la bonne humeur raisonnablement.  Ta famille est unie, ton cercle d’amis tissé serré et ton cœur partiellement réparé. Mais quand tu rentres chez toi le soir, y’a ce vide. Ce maudit-là qui décolle pas. C’est lui qui t’accueille à la fin de la journée pour te demander comment ça s’est passé et quand t’essaie de l’ignorer, il entre dans ta bulle pour être sûr de t’étouffer.  À un moment donné, t’auras pas le choix de l’affronter, de te demander pourquoi il a décider de s’installer à tes côtés. C’est pas le genre de partenaire de vie que tu veux garder, en tout cas pas si tu veux avancer. Peut-être que ce vide là est pire que les autres, qu’il est bien profond et d’une lourdeur difficile à soulever, mais je te jure qu’il est pas là pour rester.

Je sais que ton vide te donne l’impression que le bonheur a toujours une longueur d’avance sur toi. Je sais que t’es essoufflée à force d’essayer de le rattraper. Reprend ton souffle et penses-y, c’est juste ta technique qui est erronée. Ce n’est pas à toi de courir pour fuir le vide, c’est lui qui doit partir. C’est souvent difficile de trouver ce qui manque à notre vie ou quoi faire pour combler nos besoins et nos envies, mais tu regretteras pas l’effort, c’est promis. Chaque fois que tu vas ouvrir la porte un tant soit peu à ce que ton cœur te dit, le vide va laisser s’échapper une partie de lui. Son poids va s’alléger et ta tristesse aussi. Profite de son absence pour solidifier ton bonheur, plus t’arriveras à y parvenir, moins il voudra revenir.

Garde en tête que tu as le pouvoir de ne pas lui faire de place, que tu peux l’empêcher d’envahir ton espace.
Ce vide qui t’habite, rappelle-toi qu’en fait, il est juste en visite.

Crédit photo: V.Ng. (Unsplash)

About Author

Constamment à la recherche de nouveautés et de changements, je me nourris de passion, de rêves et de photographie (et d’un peu / pas mal d’impulsivité aussi). Je me décrirais comme étant une vieille âme qui déteste vieillir mais qui aime ce qu’elle devient avec le temps. L’un de mes plus grands rêves serait d’augmenter le nombre d’heures dans un journée afin d’avoir le temps de réaliser tous les autres !

No Comments

    Leave a Reply