Cette fameuse journée où tout a changé

Un an.

Un an aujourd’hui marque la date où tout changé pour moi.

Cette fameuse journée d’automne un peu froide où la goutte a débordée du vase. Où le vase a explosé.

Ce matin là, tout a commencé comme d’habitude. Comme d’habitude, la mèche était plus courte, les émotions ne se contrôlaient plus, j’avais la boule dans l’estomac.

Ce matin là, tout était comme d’habitude, sauf que les sentiments d’impuissance ont pris le dessus sur moi. Je n’avais aucun contrôle sur la vie que j’étais en train de vivre, et ça me faisait capoter.

Ce matin là, au lieu de prendre le chemin du travail après avoir été porté les enfants à l’école et à la garderie, je suis retournée chez nous, en larmes.

En larmes parce que je n’en pouvais plus de voir mes enfants seulement quelques heures par jour.

En larmes parce que je n’en pouvais plus de me dire que « c’est comme ça la vie et que ça va passer », même si je savais que ça ne passerait pas.

En larmes parce que j’étais à boute depuis des mois et je savais qu’il fallait que ça change…

Ce matin là, quand je suis revenue chez nous, j’ai pris mon courage à deux mains, j’ai pris le téléphone et j’ai appelé une amie. Une amie qui se spécialise dans le domaine de la santé mentale. Pour être honnête, une chance que c’était mon amie d’avance. Je ne sais pas si j’aurais appelé sinon. Je ne sais pas si j’aurais eu le courage d’appeler. Et j’ai aucune idée où j’en serais aujourd’hui.

Ce matin là, la goutte a débordée du vase, mais ça aussi été ma première étape vers le changement.

Ce matin là, la réponse à mes problèmes étaient assez évidente. Et c’est à partir de là que j’ai commencé à reprendre le contrôle tranquillement. J’ai fait, pour la première fois en longtemps, un choix pour moi et moi seulement.

Ça faisait des mois que je combattais à l’intérieur. Que j’étais malheureuse. Mais j’essayais de me convaincre que c’était pas si pire que ça et que ça allait passer. J’essayais de me convaincre que c’était la même chose pour tout le monde et qu’un moment donné j’aurais plus de temps. J’essayais de me convaincre que même si j’voyais pas beaucoup ma famille parce que j’travaillais beaucoup, que c’était juste une passe et que ça finirait par revenir “normal”. 

Mais ce matin là, il n’y en avait plus de normal.

Ce matin là, tout a explosé et heureusement que j’ai passé à l’action pour reprendre le contrôle. Heureusement que c’était juste le début et que ma santé n’était pas encore trop affectée.

La route de la reprise en main a été longue, mais pas aussi longue que si j’avais attendu que mon corps m’arrête. Ça faisait quelques temps que mon corps me parlait, la boule dans l’estomac, les serrements, les maux de ventre, je les avait. Mais j’arrivais toujours à sortir du lit et je croyais sincèrement que ça allait passer.

Un an. Un an depuis cette fameuse journée d’automne un peu froide où j’ai pris une décision tournante dans ma vie et que je me suis choisi.

Et je ne regrette pas une seule seconde depuis.

Parce que chaque femme mérite vraiment de vivre une vie extraordinaire.

Emilie Mignaulthttp://lespaceurbain.com
Je suis moi! Une femme d'un conjoint super, une maman de deux beaux enfants et une coach de vie. Passionnée des émotions et du développement personnel, j'aide les femmes à sauter vers une vie extraordinaire! Pour continuer à me suivre, clique les liens ci-dessous. Au plaisir de te rencontrer :)

À lire ensuite

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here