Menu
Bien-être / Style de vie

Comment j’ai cessé d’avoir peur de mon insomnie

Je sais pas si tu as déjà eu ce feeling là. Quand tu dois te lever tôt parce que tu as un avion à prendre à 5h00 am. Tu dois être à l’aéroport à 3h00 parce que c’est un vol international. Tu mets ton cadran à 1h30 am mais tu ne dors pas de la nuit parce que tu as peur de pas te réveiller à l’heure?

Tu sais cette journée là, comment tu n’es pas dans ton assiette. Tu déjeunes trois fois, parce que tu t’es levée tellement tôt, mais c’est pas grave parce que tu es en vacances!

Bien, c’est le même feeling à toutes les nuits. Pendant des semaines, mais je suis dans la vraie vie.

Pas parce qu’il y a quelque chose qui me dérange, pas parce que je suis stressée, juste comme ça… sans raison, les pensées qui tournent toute la nuit.

L’insomnie me fait connaître le vrai mode survie. Incapable de penser au futur, incapable de progresser. Toutes les demandes qui sortent du cadre me paraîsse comme une montagne.

Capable de répondre à des courriels, capable de retourner des appels, des petites tâches de routine, faire à manger à ma fille, aller me coucher. Ma tête est dans les nuages toute la journée, je suis obsédée par la nuit passée et par la nuit prochaine.

Peur de la nuit prochaine, peur de ne pas être capable de dormir. Je ne peux pas faire une autre journée après une nuit comme la dernière…

J’ai décidé d’en parler et de m’imaginer que c’était comme une maladie qui fallait que je traite. Je me suis rendu compte que je ne suis pas la seule qui en souffre. Plus j’en parle, plus j’en trouve. Faut que je traite.

J’ai commencé à lire là-dessus. Tous les blogues, tous les articles qui donne les “10 meilleurs trucs pour trouver le sommeil”.

Non, tout ne se règle pas quand tu fais une “pas pire” nuit. C’est comme commencer à boire dans un océan d’eau salée, quand tu recommences à goûter au sommeil tu en as jamais assez!

J’ai littéralement essayé tous les trucs, même ceux auxquels je croyais pas. “Voyons, je peux regarder mon cell avant de me coucher, ça ne change rien?”

Comment j’ai été capable de reprendre le dessus sur l’insomnie? Après avoir répété certains gestes à chaque soir, j’ai commencé à voir la lumière. (Ou la noirceur? Ha!)

En passant, j’ai tellement été difficile à convaincre, mon chum m’a littéralement forcée à essayer ces trucs… Sans lui, je serais encore probablement en train de lutter contre le manque de sommeil.

Voici les deux changements qui m’ont permis de passer une meilleure nuit de sommeil.

AUCUNE technologie avant de dormir.

J’étais une fan de mon Instagram et Facebook avant de me coucher. Lire un peu les nouvelles, faire le tour 3-4 fois des médias sociaux et quand il n’y a vraiment plus rien de nouveau, on pose le téléphone pour s’endormir. Quelle erreur!

30-60 minutes avant de se coucher, zéro technologie. Laisse tes yeux prendre la lumière ambiante et ton système comprendre qu’il est l’heure de se coucher.

Si tu te réveilles pendant la nuit, sous AUCUNE considération tu dois prendre ton cellulaire et commencer à “scroller”… Ça, c’est la pire erreur, ta nuit est finie !

JOURNAL

Toutes ces petites choses que je devais faire le lendemain me réveillaient en pleine nuit. Pas des grosses choses, juste des détails.

“Oublie pas d’appeler à la banque pour faire annuler la commande en ligne que tu as fais sur le site douteux” … Oui, c’est niaiseux mais ça t’empêche de dormir!

Prends ces 30-60 minutes justement sans ton téléphone et écris tout ce que tu as à faire demain. Avec un papier et un crayon, oui oui! Écris toutes tes petites notes personnelles et professionnelles. Ta liste de tâche de demain est prête, tu vas tellement mieux dormir.

Deux petits trucs tout simples qui demandent seulement à changer un peu de ta routine du soir mais qui peuvent vraiment avoir un impact positif sur la qualité de ton sommeil. C’est un 30-60 minutes investi dans TOI, essaie-le! Tu ne peux pas le regretter !

Bonne nuit!

About Author

Fille d'une mère entrepreneure. Mère d'une fille et entrepreneure.

No Comments

    Leave a Reply