Style de vie, Voyage

Ne t’inquiète pas Maman… mais je dois partir

Salut Maman,

Je t’écris cette lettre, ce mémo ou ce testament, avant mon départ pour l’Europe, pour t’expliquer (et sans aucune larme cette fois) à quel point voyager m’aura permis de vivre une vie des plus intense et magique. Comme tu le sais déjà très bien, en juin je partirai faire un stage en Allemagne. Et de septembre à janvier, j’irai étudier en Belgique. Durant ces huit bons et longs mois, je voyagerai, si le compte est bon, à travers 12 pays. Seule. Sans papa ni toi. C’est émouvant tout ça. De savoir que je serai enfin libre et autonome, sans aucune contrainte ni reproche.

Je gravite dans ma zone de bonheur et de confort lorsque je suis abandonnée à moi-même, dans un pays ou dans une situation nouvelle, dans mes projets qui n’ont aucune limite et que tu trouves un peu loufoques : obtenir un certificat de barista, vivre en Europe, être une athlète de haut niveau, effectuer mon baccalauréat en Australie, avoir ma propre compagnie, devenir écrivaine ou journaliste de voyage, faire le tour du monde… et j’en passe.

Mais, c’est comme ça que je suis heureuse. Quand tout est instable et différent. C’est même toi, Maman, qui m’a montré que le voyage était mon calling : la seule façon de vivre qui m’était destinée. Et je t’en serai éternellement reconnaissante. Mais oui, c’est grâce à toi si j’ai déjà visité plusieurs pays et si je suis en train de devenir une technicienne en tourisme passionnée, et acharnée.

Catherine est une finissante en tourisme qui est passionnée par tout ce qui touche au voyage. En 2018, elle a étudié en Belgique et travaillée en Allemagne. L'année prochaine, elle retournera en Europe pour compléter son dernier stage et pour voyager en solitaire durant quelques mois. Elle est une épicurienne fascinée par la nourriture, la littérature, le powerlifting et la croissance personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *