Menu
Girltalk

Je ne veux pas être une adulte

Je ne veux pas être une adulte aujourd’hui. Je suis fatiguée, j’ai envie de caller malade et de prendre congé de ce rôle, de cette responsabilité. J’ai envie de fuir, pour une fois. 

Je ne veux pas être cynique, être résolue et me dire que “de toute façon, c’est comme ça et ça ne changera pas”. Je ne veux pas être fataliste et résignée. Je ne veux pas perdre ma légèreté et mon idéalisme un peu enfantin. Je veux garder cette envie de sauver le monde ou du moins avoir l’impression que j’ai mon rôle à jouer pour le rendre meilleur. Croire que j’ai une certaine influence au lieu de voir “la machine” et tous ses engrenages défectueux. Pas vivre dans le déni, juste voir plus loin, sous un autre angle. 

Je veux continuer à voir le monde avec mes lunettes rose bonbon en plastique cheap parce qu’il est beau et c’est tout. Voir pour vrai, m’arrêter pour regarder au lieu de seulement apercevoir et passer mon chemin. Je veux m’émerveiller de la nature, encore et encore, à quatre pattes s’il le faut. Ne plus penser à mon horaire de ménage et à ce que je vais manger pour souper, pour une fois, et prendre le temps de regarder les étoiles.

Je veux arrêter de regarder les statistiques pandémiques déprimantes et les modèles de fin du monde. Je veux me dégager de tout ce qui va mal pour un moment et retrouver ma curiosité pour tout et rien, pour les choses simples et futiles. Me poser encore des questions auxquelles je sais que je n’aurai pas de réponse et bien vivre avec ça.

Je veux continuer à rire et à pleurer, souvent les deux à la fois, en écoutant une chanson que j’aime sans me dire que je devrais être forte ou être un exemple de je ne sais pas trop quoi d’ailleurs. Je veux continuer à ressentir les petites choses, être touchée par ce qui m’entoure, le vivre pleinement. 

Je veux danser jusqu’à m’épuiser. Seule, mais surtout avec les autres, comme dans le bon vieux temps. Danser pour décrocher, rire, bouger. Danser pour être, tout simplement, sans réfléchir et sans jugement, sans règle. 

Je n’ai pas envie d’être un adulte beige et pâle. Pas envie d’embarquer dans la game du “j’ai pu 20 ans” pis me faire croire que je suis passée date pour certaines choses, que la date d’expiration approche. Je ne veux pas me plaindre d’avoir mal au dos pis d’être fatiguée.

Je n’ai pas envie de faire des enfants qui vont grandir en apprenant que la vie, c’est sérieux et que la réussite se mesure par la job que tu obtiens et le salaire qui vient avec. J’ai pas envie de transmettre ces valeurs-là. Je veux leur apprendre que la vie c’est un privilège et que même si c’est pas toujours facile, on devrait viser avant tout d’être heureux et prendre nos décisions en fonction de ça. Je voudrais qu’ils sachent que la priorité, c’est d’abord de se connaître soi-même et de se respecter pour ce que l’on est, peu importe ce qu’en pensent les autres.

Mes enfants, je n’ai pas envie qu’ils grandissent dans le mépris de la différence parce que c’est une attitude qui s’apprend en regardant agir les plus vieux.

Je n’ai pas envie d’être juste une mère sérieuse et rigide, j’ai envie de faire honte à ma progéniture en préadolescence qui va se dire que je suis vraiment trop expressive et assumée. C’est à quel âge qu’on devient plate ?

Je prends mes rôles sociaux au sérieux et la plupart du temps, je les apprécie. Je les ai choisis, après tout. Je ne fais rien à moitié et ce n’est pas de cela qu’il est question, mais parfois, je prends un peu de recul et je me demande quand est-ce que tout est devenu tellement sérieux, compliqué et lourd et surtout pourquoi, pour impressionner qui ? Et c’est là que j’ai envie de faire autrement, de laisser tomber quelques contraintes un moment et d’observer ce qui se passe, de constater que la terre continue de tourner pareil, même si mes pensées, elles, ont ralenti un moment pour laisser de la place au reste, à l’essentiel.

About Author

Femme multifacettes valsant entre son quotidien de pharmacienne en psychiatrie rigoureuse et son besoin criant de communiquer, de dire, d’expliquer, de partager toutes les petites choses, toutes les bulles qui lui passent par la tête. Jeune femme révoltée aux multiples intérêts: fan de musique, de peinture, de lecture, de danse, mais aussi foodie avouée, gourmande et curieuse. J’aime sortir de ma zone de confort et foncer vers les opportunités de rencontrer des gens ouverts d’esprits, passionnés, colorés.

No Comments

    Leave a Reply