Menu
Girltalk

La priorité des opérations

On a probablement déjà essayé de te vendre l’idée que tu dois être bien avec toi-même avant d’être bien avec quelqu’un d’autre. J’ai compris à quel point ce conseil s’appliquait le jour où l’envie de plaire aux gens s’est estompée pour laisser presque toute la place à l’envie que les gens me plaisent. En fait, j’ai su que j’avais atteint un point de non-retour; celui qui me confirmait que ma propre compagnie était plus précieuse que celle de n’importe qui.

Le fait d’être en couple, pour moi, c’est un gros plus. J’ai cependant longtemps cru que je devais modifier ma façon de voir les choses, puis j’ai ensuite assumé que la priorité des opérations s’appliquait. C’est moi, le premier terme manquant. Je n’arriverai pas à trouver le X si je n’isole pas la variable la plus importante; mon propre bien-être.

Je pense donc que tu devrais être ta personne préférée de toute la terre et qu’aucune autre ne devrait t’amener à croire le contraire. Je pense que tu ne devrais pas trouver ça égoïste. Je pense que tu devrais mettre de côté les regards envieux des gens qui se demandent comment tu fais pour avoir confiance en toi. Tu le sais, que t’as bûché pour en arriver là. Tu le sais aussi qu’il y a des fois où ta personne préférée, c’est n’importe qui sauf toi.

Je te souhaite de ne pas ressentir cette pression qui te pousse à vouloir te caser. Je te souhaite d’être capable de garder ton identité propre le jour où tu trouveras ton petit ou ton gros plus. À ce moment-là, tu vas avoir assez bûché pour acheter l’idée que tu dois être bien avec toi-même avant d’être bien avec quelqu’un d’autre. Et finalement, peut-être que tu le trouveras, le deuxième terme manquant.

Personnellement, je crois que j’ai réussi à résoudre l’équation. Dans le fond, en additionnant toutes les variables, tout fait tellement plus de sens. Mon gros plus est devenu ma moitié…et faire des maths; je n’ai jamais autant aimé!

Crédit image à la une: Brooke Cagle sur Unsplash

About Author

Je me laisse inspirer par les humains qui croisent ma route et les expériences qui me servent de références. Des fois, ça donne des petits textes cutes. Je prends plaisir à vous les partager, un matcha à la main et la caboche pleine de rêves.

No Comments

    Leave a Reply