Bien-être, Style de vie

Pourquoi tu devrais bouger (au moins juste un peu)

En octobre dernier, j’ai commencé à aller au gym. Je ne suis vraiment pas une grande sportive : mon historique se compose de cours d’éducation physique qui n’étaient pas mes préférés, de soccer récréatif pendant quelques années, et d’une tentative de gym ayant échoué il y a un bout. Qui l’eut cru, maintenant, bouger est un besoin pour moi. Voici mes explications, parce que je crois que, toi aussi, tu peux apprendre à aimer ça, même si tu le crois impossible.

Don’t get me wrong, je ne suis pas ici pour te reprocher ou te faire sentir coupable de quoi que ce soit. Je suis bien loin du monde du fitness, je ne suis aucunement parmi les meilleurs athlètes dans mon entourage, et ça m’a pris bien longtemps avant de m’y mettre. Mais depuis que j’ai commencé à m’entraîner, je ressens un besoin de le faire. Quand ça fait trop longtemps que je ne l’ai pas fait, ça me manque. Pourquoi? Parce que même si des fois, ça me prend tout le courage du monde pour sortir de chez moi et y aller, je sais que j’aime ça, que j’ai du plaisir à le faire, et qu’après je suis fière de moi. Faire du sport, ça me met aussi en confiance, ça me fait sentir forte, ça me permet d’apprécier mes formes et l’ensemble de mon corps. Une séance me permet également de me vider la tête et d’apaiser mon stress (une soirée de fin de session, par exemple).

Crédit : Pexels

Je ne parle pas ici non plus de perte de poids ou de performance. L’important, c’est de le faire pour les bonnes raisons ; de le faire pour soi. Je ne serai jamais une sportive à tout casser et je ne serai jamais aussi mince que ce qui est prescrit par la société, mais je bouge quand même. Depuis octobre, j’ai vu toute une amélioration. J’ai commencé avec 0 cardio et 0 force, et aujourd’hui, je m’impressionne. Pour moi, la formule qui fonctionne le mieux et qui me motive le plus, ce sont les cours de groupe à mon gym, mais tu dois trouver ce qui correspond à TES intérêts et TES besoins. Que ce soit un entraînement en salle, à la maison, une ligue récréative d’un quelconque sport, je suis sûre et certaine que tu peux trouver quelque chose qui te fera du bien.

Pour terminer, c’est tellement, mais tellement, correct de ne pas être à la hauteur des performances qu’on voudrait, ou encore de ne pas y consacrer autant de temps qu’on veut. Moi aussi, ça m’arrive, de sauter un entraînement, soit par manque de temps (allô les trois emplois en même temps), ou bien franchement, parfois par lâcheté. Et c’est bien comme ça. J’ai autant connu des semaines à aller au gym à tous les jours, que des semaines à ne pas y aller du tout. Mais au moins, je bouge, gang! Et tu devrais aussi, à ton rythme à toi.

Crédit photo à la une : Unsplash
Étudiante en communications, j'ai les deux pieds dans le milieu culturel depuis bien longtemps. La fille qui écoute toujours de la musique, qui est partante pour aller dans tous les événements et qui trippe sur beaucoup trop de séries? C'est moi! J'ai aussi bien d'autres petites passions, du magasinage jusqu'au café!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *