fbpx
À mettre à l'agenda, Sorties

Rosalie Vaillancourt débarque à Québec avec son premier one-woman show

Tout en restant fidèle à elle-même, Rosalie Vaillancourt est arrivée sur scène avec sa vulgarité et son esprit coloré. «Oui, ça va être comme ça pendant une heure et quart!», nous dit-elle dès les premières lignes du spectacle.

Mercredi soir, elle est débarquée comme une enfant sur scène avec sa jupe d’un rose flamboyant et sa voix criarde. Tout du spectacle se voulait coloré et unique, passant du décor aux blagues assez crues. Il serait facile de croire que son humour trash pourrait déplaire, mais aussitôt les premières lignes lancées, il est facile d’embarquer dans le monde fascinant de Rosalie et de s’y laisser emporter pendant l’heure et demie du spectacle.

L’idée principale du spectacle; prouver à la méchante sorcière qu’elle est une bonne personne afin de ne pas se faire transformer en tas de merde. Les pétales d’une grande fleur s’illuminent unes à unes, jusqu’à ce qu’elle soit illuminée au complet.

«Mon ex est vraiment laid, ça prouve que j’ai des belles valeurs.»

-Rosalie Vaillancourt dans Enfant roi.

Des blagues de toutes sortes se font entendre pendant la soirée, passant de la sexualité à son trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité, pour lequel elle est médicamentée depuis 18 ans maintenant. L’humour intelligent de Rosalie permet de décrocher aisément pendant toute la durée du spectacle. Utilisant l’écran géant derrière elle pour nous diffuser des photos de son enfances, des screenshots de commentaires qu’elle reçoit sur les réseaux sociaux et plusieurs autres images, elle parvient à rendre le spectacle interactif et unique. Rosalie nous parle également de son hostilité pour «les bébés laids» des œuvres du Moyen Âge en diffusant ces oeuvres sur le même écran géant.

Terminant le spectacle avec une chanson et sa nonchalance légendaire, elle a réussi à faire éclater plusieurs rires tout au long de la soirée. Au final, ce qui importe à Rosalie, ce n’est pas de démontrer qu’elle est une bonne personne; elle reste simplement elle-même sans s’en soucier… comme prononcer le mot « pénis » plus d’une vingtaine de fois pendant l’heure et demie.

Rosalie Vaillancourt présente son spectacle Enfant roi un peu partout au Québec.  Pour consulter les dates de spectacle : http://rosalievaillancourt.com/

Crédit photo: http://rosalievaillancourt.com/
Un beau mélange entre plusieurs clichés et une tête folle pleine d'ouverture d'esprit. Plein d'envies pour de nouveaux défis, ma vie est une vague de changements en continu. Toujours prête à voir des gens ou à rester chez moi à écouter les télé-réalités québécoises. Je suis branchée en permanence sur les réseaux sociaux et pratiquement toujours à l'affut de tout ce qui se passe sur ceux-ci. Je m'ouvrirai sur mes idées mélangées et ce qui se passe dans ma tête pleine de rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *