Menu
Sorties / Style de vie / Voyage

Séjour dans le Comté du Prince Édouard en Ontario

Qui a dit que des vacances locales étaient ennuyantes? Certainement pas moi!

L’an dernier, mon copain et moi, on s’est planifié un petit séjour estival chez nos voisins de l’Ontario. N’ayant que quelques jours devant nous, on voulait maximiser notre temps de divertissement et de détente avec un minimum de déplacement. Notre cœur nous a dirigé au sein du Comté du Prince Édouard, en Ontario. Séjour en trois points: où dormir, que faire et une bonne adresse où se régaler!

Où dormir?

Mon souhait était alors de trouver une adresse confortable, où j’allais pouvoir profiter d’une cuisine pour éviter de manger au restaurant à tous les repas: une bonne façon d’économiser un peu de sous et du même coup, de contrôler ce qu’on a dans notre assiette. Win-win!

Le choix final s’est arrêté sur les Twin Birch Suites and Cottages. Une petite perle située au bord de l’eau. Ça signifie qu’en prime, en plus de te prévaloir de ton petit appartement privé, certains ont une vue directement sur l’eau. Un beau bonus! Notre appartement ne bénéficiait pas d’une telle vue – par contre, on avait notre terrasse incluant un BBQ. Un bel endroit pour se concocter une bouffe maison et jouer aux cartes en fin de soirée, pourquoi pas!

Un autre aspect qu’on a bien apprécié: la possibilité de louer des vélos vintage à petits prix directement à l’accueil de l’établissement. Et quand je dis vintage, c’est qu’ils sont turquoises, qu’on y est assis plutôt « carré » et qu’il y a même un panier en osier pour ramener ses courses. C’est un wow!

Côté emplacement, les épiceries, pharmacies et quelques restaurants y sont accessibles en quelques minutes à pied. C’est un élément que je considère toujours en voyage, mon désir étant de me dégourdir les jambes et d’éviter notre bon vieux réflexe de prendre la voiture pour se rendre n’importe où.

Quoi faire?

Vous ne vous ennuierez pas dans le Comté du Prince Édouard!

Lors de la première journée, on a chevauché nos vélos et direction: les innombrables vignobles de la région. Eh oui! Nul besoin de traverser l’océan pour profiter de beaux paysages et de bons vins.

On s’est arrêté à deux adresses: le Sandbanks winery ainsi que le Norman Hardie. Tous deux proposent des visites guidées, des dégustations à petits prix et un décor enchanteur.

Le « plus » au Sandbanks winery est le fait que plusieurs bouteilles ont gagné des médailles au All Canadian Wine Championships. Bien que le Canada ne soit pas reconnu pour sa production en vino, c’est une belle reconnaissance et un gage de qualité.

De son coté, le « plus » au Norman Hardie a sans aucun doute été la dégustation de vin accompagnée de pizzas au four à bois. C’était DÉ-LI-CIEUX ! Garde en tête de goûter aux piments marinés, c’est un secret bien gardé. Tu pourras aussi t’en procurer sur place: un beau souvenir et une belle façon de consommer local.

Lors de notre retour au bercail (le bercail, c’est le Twin Birch dans ce cas-ci), les paniers à vélos bien remplis des trésors dénichés aux deux vignobles, on a roulé sur le bord de l’eau. Plus précisément sur la route Loyalist Parkway. Il y a une piste cyclable, c’est très sécuritaire pour les cyclistes non-aguerris comme moi. J’en profite pour vous donner un aperçu de la beauté de l’eau – qui vous donnera plutôt l’impression d’être dans les Caraïbes.

Notre deuxième journée avait plutôt le thème de la détente. Comment passer quelques jours dans le Comté du Prince Édouard sans se prélasser à la magnifique plage de Sandbanks?

On a donc pris la voiture et fait quelques 20 minutes pour se détendre au soleil dans cette destination aujourd’hui bien connue. On en a profité pour pique-niquer au coeur des dunes de sable, où on était plutôt intime. Après le lunch, on a traversé « l’autre côté »: sur la plage qui s’étend près du Lac Ontario où l’eau est chaude et qu’on peut marcher sur des kilomètres.

Si, comme moi, tu n’y es jamais allé auparavant, sache qu’il y a plusieurs endroits où tu peux te poser. Ça peut donc être facile d’en manquer un… Il y a quelques indications, mais ce n’était pas tout-à-fait clair pour moi. Erreur de débutante!

Sur la route de retour vers notre belle province, je te conseille chaudement de prendre le temps de t’arrêter, le temps d’une petite croisière, pour voir le Château de Boldt dans les Mille-îles. Le temps nous a malheureusement manqué pour faire cette escapade moi-même, toutefois, je connais plusieurs personnes qui y sont allés et qui me confirment que le détour en vaut amplement le coup!

Attention: il y a quelques départs par jour, reste qu’il faut tout de même réserver ses billets de croisière quelques heures d’avance pour s’assurer une petite place sur le bateau de ton choix. Tu peux trouver davantage de détails ici.

Crédit photo: TripAdvisor

Où manger?

Un restaurant se distingue particulièrement des autres dans la région : c’est le Drake Devonshire. Son menu sait plaire à une belle variété de clientèle et le restaurant est idéalement situé: au bord du Lac Ontario. Les couchers de soleil y sont magnifiques et l’ambiance est branchée. Ai-je besoin de préciser qu’en prime, c’est à distance à pied du Twin Birch? Hihi, tu commences à me connaître.

La facture est, certes, un peu salée – toutefois, l’expérience en vaut tout-à-fait la peine!

Truc et astuce à garder en tête: si tu choisis de rester au Twin Birch, prends quelques minutes pour discuter avec les gens à la réception, et ils te donneront une panoplie d’autres adresses à essayer dans la région. Si tu es game de prendre ta voiture pour t’y rendre, tu ne manqueras pas de choix !

Cheers!

Ma photo n’est peut-être pas digne d’Alexandre Champagne, mais ça peut te donner un aperçu de l’ambiance de l’endroit !

No Comments

    Leave a Reply