Style de vie

J’ai testé le spinning : Oh. Boy.

Voilà, mon forfait d’essai au Spinco Montréal est maintenant terminé : 10 cours plus tard, je peux enfin partager mon expérience! Ce fut un parcours… difficile? Des hauts et des bas (lol) mais surtout, beaucoup de push-up sur le guidon et du gros FUN, j’te jure!

Spinco : inspiration zen

Avant tout, le studio Spinco est une oasis de zenitude : on y met les pieds et c’est doux pour les yeux! Du blanc partout, une salle de bain à faire rêver, ça sent d’ailleurs toujours tellement bon. On voit que l’équipe travaille fort pour que ça donne envie de revenir! Manque juste une petite musique d’ambiance et quelques casiers de plus. Les souliers et les serviettes (d’entrainement et de douche) sont inclus, ça c’est un gros plus! Ahhhh, et je conseille fortement d’essayer la douche : gel de corps, shampoing et revitalisant Kiehl’s à disposition pour ressortir toute propre et hydratée!!

L’expérience Spinco

Le spinning, c’est une vraie religion. Il faut avoir le feu sacré, la passion ultime. Et ça, laissez-moi vous dire, ça se développe! Un peu comme le yoga, c’est un sport qui s’apprivoise. Quand on le comprend, l’énergie qu’on en retire est juste fabuleuse et grisante. On a l’impression que chaque coup de pédale est un pas vers la « best version of myself! »

Oui, c’est toff au début. J’suis arrivée au premier cours de reculons, j’ai sué dans le noir avec de la musique trop très forte, je suivais à peine le rythme, la prof criait « LET’S GO MONTREAL, SHOW ME WHAT YOU’VE GOT, YOU CAN DO THIS, YOU KNOW IT’S IN YOUUUUUU » pis j’avais vraiment juste envie d’être ailleurs. Mal de genou persistent à cause d’une mauvaise posture… rassure-toi, dès mon troisième cours j’ai pogné la twist! BREF, tu imagines bien que ce n’était pas l’enchantement total. Mais je ne m’avouais pas vaincue après un seul essai, et j’suis bien fière d’avoir continué! J’y vais à MON rythme et c’est tout. Les filles (et les quelques gars) qui s’inscrivent semaine après semaine sont réellement motivées, elles y trouvent une thérapie, se défoulent en groupe et sont même capables d’en retirer encore plus d’énergie qu’au départ (how???). Un jour maybe, je percerai ce mystère!

Pour ceux qui aimeraient essayer et qui n’ont pas nécessairement de background sportif, je te conseille de le mentionner à la prof dès le départ, elle sera d’une aide précieuse avec l’ajustement du vélo : crucial pour ne pas se blesser ou passer 50 minutes d’inconfort sur le siège! L’important c’est de s’amuser!

Coro très frisée qui aime pas mal trop de choses dans la vie! La nature m'énergise, les voyages me transforment, le maquillage me passionne. J'essaie de vous livrer tout ça dans mes écrits : bonne lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *