Menu
Girltalk

Mais t’as congé l’été

« T’es prof? Ah, mais t’as congé l’été. »

C’est souvent le premier commentaire qu’on entend lorsqu’on fait référence à la profession enseignante. Pourtant, peu de gens savent que de nombreuses heures passées à corriger ou à planifier ne sont pas payées. Peu de gens savent que notre choix de carrière n’a pas été fait en fonction du nombre de semaines libres en saison estivale. Peu de gens savent que ce temps sert aussi fréquemment à organiser la rentrée à venir, à préparer le matériel nécessaire au développement des compétences des élèves et à perfectionner nos idées.

Peu de gens savent que le travail ne s’arrête pas aux périodes passées avec les enfants et aux quelques feuilles de papier distribuées. Il se poursuit à la maison, lorsqu’on remet en doute l’une des situations-apprentissage prévue pour le lendemain. Eh oui, le boulot passe la porte de la classe avec la personne qui le met en œuvre dans un local parfois dégarni. Alors qu’on a une pensée pour l’élève qui a des difficultés d’apprentissage, de comportement ou d’adaptation, les questions peuvent se bousculer dans nos esprits même la nuit.

Peu de gens savent que ce qui allume la majorité des enseignants, ce n’est pas de plastifier, de découper ou de bricoler. C’est notamment le fait de voir un jeune progresser et de savoir qu’il est rempli de fierté. C’est la possibilité d’éveiller sa curiosité. C’est le sourire qu’il te fait le matin, même si t’es un peu cerné(e) et que t’aurais sûrement besoin d’un autre café.

On pourrait alors croire que l’enseignement est une vocation. Bien sûr, il faut être passionné, aimer créer et communiquer. Cependant, on doit également constamment s’outiller. On doit s’informer sur les pratiques efficaces à favoriser. On doit essayer, échouer et surtout se rappeler : « C’est en tombant qu’on peut se relever. » À mes futurs élèves, ce sera ce conseil que je répéterai.

Peu de gens savent que les enseignants sont loin de simplement attendre le congé d’été. Maintenant, au moins, toi tu sais.

Bonnes « vacances », les profs! Elles sont bien méritées.

About Author

Je me laisse inspirer par les humains qui croisent ma route et les expériences qui me servent de références. Des fois, ça donne des petits textes cutes. Je prends plaisir à vous les partager, un matcha à la main et la caboche pleine de rêves.

No Comments

    Leave a Reply