Menu
Girltalk

Une rentrée pour tous !

La rentrée scolaire arrive à grands pas, certaines familles ont même déjà les 2 pieds dedans ! Cette période de l’année a toujours été très importante pour moi, un symbole de recommencement, mais aussi de renouveau : repartir à neuf avec une routine, revoir les amis, mais aussi s’en faire des nouveaux, apprendre et découvrir. J’ai toujours aimé aller magasiner pour les articles scolaires avec ma mère. L’odeur des nouveaux cahiers et cartables, les nouveaux crayons multicolores, la douzaine de gommes à effacer pour compenser le fait que j’allais en perdre mystérieusement la moitié en quelques semaines, les feutres noirs qu’on n’utilisait jamais vraiment, mais qui figuraient toujours sur la liste. Partir le matin avec sur le dos mon sac trop lourd. Ces moments, quoiqu’anodins, demeurent ancrés dans ma mémoire, empreints de nostalgie.

Si j’ai autant d’excitation pour la rentrée scolaire, c’est probablement parce que j’ai toujours ressenti les premières semaines d’école comme une période pleine d’effervescence, d’opportunités, de possibilités. Cette excitation de fin d’été qui laisse tranquillement place à l’automne a été présente toute mon enfance et même si elle s’est un peu transformée au fil des responsabilités d’adulte qui se sont accumulées, elle est demeurée à l’âge adulte pendant mes années universitaires. Si le côté insouciant a fait place à l’organisation et à la planification, les opportunités de festoyer, de s’impliquer et de socialiser n’ont pas manqué pour autant et c’est ce qui fait du milieu universitaire un endroit si dynamique et vivant. Malgré les heures d’études, les sacrifices, cette époque demeure pour moi empreinte de nostalgie.

Mon parcours scolaire ayant été très linéaire et les cours étant derrière moi depuis plus de 3 ans déjà, les dernières rentrées ont surtout été pour moi synonymes d’augmentation du trafic sur la route vers le boulot. Je pensais qu’il en serait ainsi jusqu’à ce que j’aie à mon tour des enfants d’âge scolaire et que je sois au moins aussi enthousiaste qu’eux devant les préparatifs de la rentrée des classes; mais, cette année, je n’ai pas pu résister : je me suis réinscrite à un microprogramme universitaire à temps partiel. Malgré la formule de cours à distance, malgré mon âge et malgré le contexte qui a changé, je retrouve un peu, avec bonheur, ce sentiment de nouveauté et cette fébrilité. Si mon parcours scolaire professionnel est terminé, mon envie d’apprendre et de sortir de ma zone de confort, de découvrir, de m’investir dans des projets qui me tiennent à cœur demeure et c’est pourquoi j’ai hâte de voir ce que l’automne me réserve. Parce que si l’école finit par finir pour la majorité d’entre nous, l’apprentissage, lui, n’arrête jamais et parce qu’il n’est jamais trop tard pour poursuivre ses passions et pour s’accorder du temps pour soi.

About Author

Femme multifacettes valsant entre son quotidien de pharmacienne en psychiatrie rigoureuse et son besoin criant de communiquer, de dire, d’expliquer, de partager toutes les petites choses, toutes les bulles qui lui passent par la tête. Jeune femme révoltée aux multiples intérêts: fan de musique, de peinture, de lecture, de danse, mais aussi foodie avouée, gourmande et curieuse. J’aime sortir de ma zone de confort et foncer vers les opportunités de rencontrer des gens ouverts d’esprits, passionnés, colorés.

No Comments

    Leave a Reply