Girltalk

Il n’est jamais trop tard

Je vais avoir 40 ans en 2020. Un détail ? Dans mon cas, je vois ça, comme une montagne.

Non, mais déjà ? Me semble que j’ai rien fait encore ! J’ai tellement de choses à accomplir ! Je pense à ma vingtaine si mouvementée et ma trentaine rempli d’anxiété et tout ce que je souhaite, c’est me réaligner pour la prochaine décennie.

Est-ce que vous avez eu ce feeling en changeant de dizaine ?

Mais coup donc, cette pression d’avoir une vie extraordinaire vient d’où ?

Est-ce ma tendance à me comparer aux autres ?

Je regarde mon nombril pis je me trouve ben banale. À l’air des réseaux sociaux, c’est ben difficile de faire autrement, non ? Instagram regorge de perfections et Facebook d’histoires aussi extraordinaires les unes que les autres. Je m’y sens parfois invisible.

Pis là, on ne parle même pas des séries télé Netflix ! As-tu remarqué qu’a 25 ans, les personnages de ces émissions, ont tous vécu tout vu ? Ils partent en voyage sans contraintes, se partent en business et réussissent instantanément et ont des enfants qui écoutent du premier coup ? #misère

Je le sais bien que c’est de la fiction, pis que ça fait vendre…

Mais inconsciemment, je crois tout de même que ça impacte notre manière de voir la vie. De voir sa vie.

Est-ce que ma pression vient aussi mon besoin de laisser une trace marquée sur terre ?

Personne ne souhaite être oublié, certes. Mais à quel point, est-ce un leitmotiv qui guide ma vie ? Est-ce que je fais les choses, car cela m’apporte une paix et un bonheur sincère ou je le fais seulement pour être aimé ? Est-ce que mes choix sont portés par l’envie d’être ou l’envie de paraître ? 

Finalement, qu’est-ce que je désire réellement ?

Je regarde vers l’avant et ce qui me motive, c’est de réaliser que par mes gestes, mes expériences rock’n roll et ma résilience, je peux inspirer d’autres à s’aimer. C’est un de mes plus grands défis et c’est de cette manière que je veux débuter ma 40e année. En acceptant mes travers, mes incertitudes et en fonçant vers mes rêves les plus fous…

Il n’est jamais trop tard, hein ?

Alexandra

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *