Menu
Girltalk

Lettre à 2020

Comme toutes les nouvelles années, t’es arrivée en beauté. À la première seconde, tu nous donnais déjà l’impression qu’on pouvait tout affronter, du haut de notre petite humanité. Comme l’année d’avant, on se sentait déjà plus forts, avec une longue liste de rêves à réaliser. Parce que comme l’année d’avant, rien ne pouvait nous arrêter. Comme chaque année, le 1er janvier était le début de ce grand changement qu’on se promet chaque fois, sans savoir si on y croit vraiment.

C’est vrai que t’as quand même bien commencé. T’as mis le monde à nos pieds en essayant de nous faire comprendre qu’on devait s’unir pour le soulever. Pendant qu’on s’occupait à lister nos résolutions par ordre de priorité, toi tu préparais tes cartes, tu cachais bien ton jeu. Et comme dans toute bonne relation douteuse, t’as gagné notre confiance avant d’y mettre le feu.

On le voyait venir tranquillement au loin, mais tsé, c’est pas un vrai feu tant qu’on se brûle pas les mains. On pense toujours que ça se passe juste chez le voisin mais en fait..on t’a sous-estimé 2020.

En un coup de vent, ton brasier est venu imposer la peur et chambouler toute notre réalité. Celle qu’on aimait, dans laquelle on se sentait en sécurité. En un coup de vent, notre confiance en toi s’est envolée, tu nous as laissés là, vulnérables et ébranlés par nos bases qui perdaient leur solidité. Et les mois se sont écoulés, forcés de faire face à la fragilité. Tristement, certains y ont même succombé.

Mais 2020 moi j’ai envie de te dire ce que tu as apporté de bon, parce qu’on en parle pas assez. J’arrive même pas à t’en vouloir de nous avoir autant défiés parce que la majorité des gens ont appris (à la dure) pendant ce défi. Tu nous as appris à nous retrouver seuls avec nous-mêmes et à nous aimer un peu plus. Tu nous as appris à s’unir de près ou de loin, comme quoi la présence de ceux qu’on aime peut se faire sentir sans de vrais câlins. Tu nous a appris à trouver toujours plus de solutions et à nous réinventer de tous les côtés. On a appris à avancer dans l’inconnu comme on l’avait jamais fait, à se faire confiance parce qu’à plusieurs moments on avait l’impression que c’est tout ce qui nous restait.

2020 t’as pas été douce, ça c’est vrai.

Ta violence nous a tellement choquées qu’on s’est enfin mis à écouter et pour la première fois depuis longtemps, on s’est tenu la main pour avancer comme société. On s’est questionné un peu plus sur nos choix, sur nos mots, sur notre consommation, sur nos connaissances, sur nos relations. On a encore du chemin à faire, mais j’ai l’impression que tu nous as aidés à sortir des chemins de terre.

On sait que t’es partie, que t’as passé le flambeau et qu’on n’en a pas fini avec les défis. Mais là on est un peu plus prêts, on a un peu moins peur. On a ce qui faut pour se bâtir un petit bonheur <3.

Crédit photo: Anna Hecker – Unsplash

About Author

Constamment à la recherche de nouveautés et de changements, je me nourris de passion, de rêves et de photographie (et d’un peu / pas mal d’impulsivité aussi). Je me décrirais comme étant une vieille âme qui déteste vieillir mais qui aime ce qu’elle devient avec le temps. L’un de mes plus grands rêves serait d’augmenter le nombre d’heures dans un journée afin d’avoir le temps de réaliser tous les autres !

No Comments

    Leave a Reply