Girltalk, Vie d'entrepreneur

Mon guide de survie pour la nouvelle entrepreneure

Je ne veux surtout pas sonner comme une matante mais wow que je n’ai pas vu mon printemps aller ! Je me suis mariée en février, profité de ma lune de miel au Costa Rica en avril, déménagée dans une nouvelle région au début mai, tout ça en gérant ma nouvelle réalité d’entrepreneure.

Quand je prends un pas de recul, je me rends compte à quel point tous ces évènement sont arrivés dans ma vie dans un très court laps de temps et que, naïvement, j’ai cru que tout serait smooth #not.

Plusieurs éléments extérieurs de ma vie ont changé rapidement et j’ai dû prendre du temps pour faire le travail intérieur. Une simple question d’équilibre.

Je te partage les quatre éléments qui ont fait partie de mon guide de survie.

M’entourer

Je suis une humaine introvertie, qui a besoin de solitude pour recharger ses batteries. Je n’ai jamais eu une tonne d’amies (et ça faisait parfaitement mon affaire). Par contre, si je veux conserver un semblant de santé mentale, j’ai quand même besoin d’interaction avec les autres. Et se faire des amies quand on est adulte, c’est vraiment une autre game.

Au cours des derniers mois, j’ai eu l’opportunité de rencontrer des femmes lumineuses avec qui je partage un morceau de mon expérience. Ça me fait un bien fou de savoir que je peux parler de mes blessures, des journées de bouette et de mes huiles essentielles préférées dans la même conversation. De ne pas avoir à me justifier pour mes choix et de m’inspirer du courage de femmes-là au quotidien.

Je n’ai toujours pas une tonne d’amies, mais celles que je laisse entrer dans ma vie font une différence, une vraie.

Respecter mon unicité

D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais aimé faire comme les autres. Au secondaire, j’étais la fille aux cheveux courts sans maquillage quand la mode était aux rallonges et aux palettes de Maybelline. Je me suis inscrite dans une université différente que celles qui nous étaient présentées. J’ai choisi consciemment le sentier le moins emprunté parce que je trouvais la vue pas mal plus belle.

Les formules déjà trop utilisées, les messages clichés, les visuels surutilisés, les techniques qu’on voit venir de loin, non merci. Malgré le fait que les «gurus» du marketing web ne jurent que par ça, j’ai choisi de respecter mon unicité.

Je n’ai jamais été bonne pour faire semblant d’être quelqu’un d’autre de toute façon 😉

Crédit photo : Unsplash

Me donner le droit à la lenteur

Si tu me suis debout un petit bout déjà, tu as sûrement remarqué que je prône la lenteur, prendre le temps, ralentir. Tellement ironique quand on sait que je suis la fille la moins patiente de l’univers (mais j’y travaille promis!).

Justement, cette impatience-là m’a amené à vivre des émotions désagréables, à avoir des attentes envers moi-même qui étaient tout sauf réalistes, à comparer mon début au milieu des autres. C’est en jasant avec mes amies (les filles avec qui je parle de vulnérabilité et d’huiles essentielles) que je suis arrivée à me donner le droit à la lenteur. Le droit d’apprécier chaque petite victoire de la journée, de respecter mon énergie (allo le spm qui se sauve avec tout mon jus), de prendre le temps de remplir ma tasse au quotidien et surtout, d’adapter mon travail à ma vie et non l’inverse.

M’ancrer dans ma liste de priorités

Peu importe ce qui arrive, ma relation avec PO sera toujours ma priorité numéro 1. J’ai beau avoir une tonne de projets avec Comme des lapins, une to-do liste longue jusqu’à l’autre côté du fleuve, je m’ancre toujours avec ma liste de non-négociables. Pour moi, ça représente mon sommeil, ma pratique de yoga, bouger au quotidien, manger des plantes, profiter au maximum de la nature et prendre soin de ma relation avec PO.

Avec les gros changements des derniers mois, tu te doutes bien que ma routine a été chamboulée pas mal. Et ma liste de non-négociables m’a réellement aidé à faire des choix pour être la meilleure version de moi-même. Parce que, même si je souhaite beaucoup beaucoup faire grandir mon entreprise et accompagner le plus de femmes possibles à reprendre le pouvoir sur leur vie sexuelle, si ma tasse est vide, que mon énergie est à plat, c’est ma relation avec ma communauté et mes clientes qui va en souffrir.

À toi la nouvelle entrepreneure, je te souhaite aussi une saison remplie de douceur, de lenteur et de plaisir !

Photo à la une : Nicole Honeywill/Unsplash
Femme engagée, gourmande assumée, hippie all the way! Je suis une fille de région qui adore la nature, le yoga et qui s’est découvert une passion pour les êtres humains. Retrouve moi sur www.commedeslapins.com pour parler de sexualité sans bullshit ni préjugé :)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *